Alors qu’il risque d’être expulsé des Etats-Unis, 21 Savage ne manque pas de soutien

Le rappeur qui a grandi à Atlanta, a été arrêté, dimanche 3 février, par les services de l’immigration américains en vue d’être expulsé. Il est soutenu par plusieurs personnalités.

Les avocats de 21 Savage confirment qu’il est bel et bien né au Royaume-Uni. L’artiste a cependant passé toute son enfance à Atlanta et n’a vécu autre part qu’aux Etats-Unis. Il ne devrait donc pas être expulsé selon eux.

She’yaa Bin Abraham-Joseph, de son vrai nom, est arrivé sur le sol américain très jeune, avec ses parents. Il a aujourd’hui 26 ans et a lui-même fondé une famille. Le rapper a trois enfants nés aux Etats-Unis, donc avec la nationalité américaine.

21 Savage se retrouve donc dans la même situation que des centaines de milliers d’enfants, arrivés sur le territoire américain avec leurs parents immigrés.

Une pétition lancée

De nombreux fans se sont réunis pour créer un groupe de support pour 21 Savage. Plusieurs groupes d’activistes se sont également rassemblés. Ensemble ils organisent la pétition “#Free21Savage empécher la déportation de She’yaa Bin Abraham-Joseph” pour libérer le rapper.

#BlackLivesMatter#ColorOfChange#UndocuBlack ou encore #DefineAmerica font partie de ces groupes.

Sur la pétition, on peut lire :

« L’histoire violente de la criminalization des personnes de couleurs aux Etats-Unis s’entrecroise avec son héritage meurtrier de détention et d’expulsion d’immigrants noirs et bruns. […] Cela doit cesser aujourd’hui ».

Pétition “#Free21Savage Stop the Deportation of She’yaa Bin Abraham-Joseph”

L’hashtag #Free21Savage a été lancé.

Soutenu par d’autres stars

Cardi B, Offset des Migos ou encore Jay-Z. Plusieurs stars ont manifesté leur soutien envers le rapper d’Atlanta.

Alors que 21 Savage ne fait pas partie des artistes signés sous le label de Jay Z, Roc Nation, le mari de Beyoncé a tout de même tenu à soutenir le rapper qui a grandi à Atlanta. De plus, le label aurait également engagé une aide juridique pour cette affaire, considérée comme une « injustice ».

Pour l’instant, l’ICE (Immigration and Customs Enforcement) ne veut rien entendre et 21 Savage est toujours en détention.

Le rapper a présenté une nouvelle demande de visa U en 2017. C’est cela qui aurait conduit à une vérification de ses antécédents, qui a révélé que son visa était expiré, et aurait donc conduit à son arrestation.

© Billboard
       

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *