Charles Aznavour: 70 ans de rêve

L’idole s’est éteinte hier à l’âge de 94 ans.

À lui seul, c’est l’une des mémoires du monde. 1924, c’est l’année où débute la belle histoire à Paris lorsqu’un couple de réfugiés arméniens met au monde Shanourh Arinag Aznavourian qui deviendra ensuite Charles Aznavour. Dès sa tendre jeunesse, il se passionne pour la musique. Et ne tardera pas à se lancer à la conquête de sa passion malgré quelques réticences de ses proches. Ses premiers pas sont mêlés de miel et de vinaigre, ce qui ne le décourage pas. Dans la même veine que des Édith Piaf, Johnny Halliday et Serge Lama, il contribuera à l’âge d’or de la musique française à la fin des années 1950. 1400 chansons en près de dix langues ( français, anglais, arménien, espagnol, italien, allemand, hébreu, russe etc). Des milliers de récompenses et prix à travers le monde, la mort de l’artiste survenu ce premier octobre créé un grand vide dans l’univers de la musique. Depuis hier donc, de nombreux hommages sont rendus à ce dernier à travers le monde. Ainsi, le Hollywood Times a titré “Le Frank Sinatra français est mort”. Sur LCI, Nana Mouskouri a rendu un vibrant hommage à son compagnon de route, le président Macron a lui salué ” un parcours exemplaire”.

Share
YVAN DOMINA

Journaliste, rédacteur à 7 télévision

       

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *