Koffi Olomide échappe à une catastrophe à Abidjan

Le concert du quadrakoraman s’est finalement bien déroulé, malgré les appels au boycott.

En 2015, Koffi Olomide avait brutalement interrompu un concert, en prétextant avoir été filmé sans son accord. Cet épisode, avait écorné l’image du Mopao Mokonzi au pays des éléphants. Trois ans après, la plaie est toujours aussi béante. Protestant contre les concerts que le congolais tiendra les 21 et 22 décembre en Côte d’Ivoire, une pétition appelant au boycott avait réuni des milliers de signatures. Finalement, tout n’a pas tourné au vinaigre, même si le roi de la rumba a commencé son concert avec 4 heures de retard. C’est une foule en liesse, qui s’est déplacée pour danser au rythme de leur idole. Rappelons qu’en Côte d’Ivoire, un véritable culte est voué à Koffi.

Share
YVAN DOMINA

Journaliste, rédacteur à 7 télévision

       

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *