La #Chloroquine, le remède miracle contre le coronavirus ?

La chloroquine est présentée  comme un potentiel remède miracle du coronavirus. plébiscité en France par le professeur Didier Raoult, le médicament anti-palu va être expérimenté « à plus large échelle », Selon Olivier Véran, ministre de la Santé, les résultats devraient être attendus dans « quinze jours », alors que de premiers tests s’avèrent prometteurs.

Coronavirus : « On sait guérir la maladie », affirme l’infectiologue Didier Raoult

Il rajoute « Aujourd’hui, je n’ai aucune donnée suffisamment validée scientifiquement, médicalement pour tendre vers une recommandation mais j’ai donné toutes les impulsions nécessaires pour que nous ayons ces données […] dans une période que j’estime à moins de quinze jours ».

Selon Les Echos, le gouvernement a autorisé un essai clinique randomisé de grande ampleur supervisé par l’Inserm qui portera sur plusieurs centaines de patients hospitalisés. « Si les résultats étaient positifs, nous pourrions aller vers une voie thérapeutique », a souligné Olivier Véran.

Pour rappel, le Maroc a fait une commande de stocks de Nivaquine produits par Sanofi dans une usine de Casablanca, au Us, le président Trump annonce un feu vert pour la chloroquine. En France, le gouvernement reste encore vigilant et se tient prêt au cas où l’efficacité du médicament serait démontré dans le traitement de la maldie.

Résultat de recherche d'images pour "chloroquine"

La chloroquine (ou chloroquinine) est un antipaludique de la famille des amino-4-quinoléines. Elle a été largement commercialisée sous forme d’hydroxychloroquine ou de sels (sulfate ou phosphate). Elle est avec la quinine, dont elle est un substitut synthétique, le traitement qui a été le plus employé, en préventif comme en curatif, contre le paludisme. Elle est aussi très utilisée contre des maladies auto-immunes telles que le lupus et des maladies rhumatoïdes telle que la polyarthrite rhumatoïde. Elle montre in vitro des effets antiviraux, mais qu’on n’arrive pas ou mal à reproduire in vivo.

Ses effets secondaires sont le plus souvent légers et transitoires mais ils peuvent être graves ; et la dose thérapeutique est proche du seuil de toxicité. Le surdosage induit notamment des troubles cardiovasculaires graves et potentiellement mortels6 qui explique que l’auto-traitement qui existait autrefois n’est plus recommandé. Dans le monde, elle est de plus en plus utilisée sous forme d’hydroxychloroquine qui est 2 à 3 fois moins toxique et mieux tolérée à dose élevée7,8.

En 2020, elle est testée dans le cadre de la lutte contre la pandémie à coronavirus SARS-CoV-2 (Covid-19)9 avec des risques et résultats qui sont mi-mars 2020 encore discutés.

Share

3 Comments

  1. Alcohol And Substance Abuse Reply

    Residential Substance Abuse Treatment http://aaa-rehab.com Drug Rehab Near Me http://aaa-rehab.com Alcohol Recovery Center
    http://aaa-rehab.com

  2. Jamaal Durward Reply

    I am really loving the theme/design of your weblog. Do you ever run into any internet browser compatibility problems? A couple of my blog readers have complained about my site not operating correctly in Explorer but looks great in Opera. Do you have any ideas to help fix this problem?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *