Vincent Lambert est mort

Vincent Lambert, le symbole de la fin de vie en France, s’est éteint ce jeudi 11 juillet au CHU de Reims. Il était dans un état végétatif irréversible depuis plus de dix ans.

C’est une page qui se tourne pour la famille du tétraplégique. Après des années de bataille judiciaire, Vincent Lambert est décédé ce jeudi matin. L’homme de 42 ans était dans un état végétatif depuis près de onze ans suite à un accident de moto en 2008. Il était alimenté et hydraté artificiellement par des sondes.

Son médecin avait arrêté les traitements le mardi 2 juillet dernier suite à une décision de justice. Depuis 2013 les proches du tétraplégiques se déchiraient à propos de l’arrêt, ou non, des soins. Cour de cassation, Conseil d’État, Tribunal administratif, Cour européenne des Droits de l’Homme, plusieurs juridictions se sont emparées de l’affaire ces dernières années. D’un côté ses parents souhaitaient le maintenir en vie, et de l’autre, sa femme et son neveu demandaient l’arrêt des traitements et dénonçaient un « acharnement thérapeutique ». C’est finalement la Cour de Cassation qui a tranché en faveur d’un arrêt des soins pour la troisième fois.

Mais comment l’arrêt des soins s’est-il déroulé ? Outre l’arrêt de l’alimentation et de l’hydratation par les sondes, le médecin de Vincent Lambert avait opté pour une « sédation profonde et continue ». Ses organes ont cessé de fonctionner petit à petit sans provoquer de douleur chez le patient.

Share
  Interview de SINGUILA sur 7TV; LIVE TV SUR WWW.MYPLAY7.TV  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *